Arşiv

Çocuk Kitaplarımız

Sare

Strabon

Blog

ޞu20

“Dans l’histoire de l’archéologie sous-marine, les cas où on a trouvé des squelettes complets sont très rares”

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  BateauEpaveSquelettesArchéologie Sous-marineEtata-UnisJean-BernardMemet

“Dans l’histoire de l’archéologie sous-marine, les cas où on a trouvé des squelettes complets sont très rares”


Docteur en corrosion marine et expert en conservation-restauration des métaux, Jean-Bernard Memet explique comment le phénomène de concrétion peut emprisonner les éléments d'une épave. D'après le Whydah Pirate Museum, les ossements du pirate Sam Bellamy auraient pu subir pareil traitement.

 

Le couteau de la Jeanne-Elisabeth, un navire 18ème découvert près de Palavas-les-flots. Cette photo illustre le phénomène de concrétion de la lame en fer ainsi que sa « propagation » sur le manche en corne du couteau.

"Yo-ho-ho ! et une bouteille de rhum !" Fans d'histoires de pirates, vous êtes à la fête : 6 squelettes, dont peut-être celui de "Black Sam"Bellamy, auraient été retrouvés dans l'épave d'un bateau battant pavillon noir, coulé en 1717.  C'est du moins ce qu'a annoncé le Whydah Pirate Museum, établissement établi à Cape Cod sur la côte nord-est des Etats-Unis, et portant le nom du navire dudit pirate découvert en 1984, à 6 km des côtes. Selon le musée, les os auraient été conservés dans des "concrétions", des structures qui se forment au contact de métaux immergés. "Pour qu’il y ait concrétion il faut que tout autour de la personne il y ait des masses de fer" explique en effet à Sciences et Avenir Michel L'Hour, conservateur général du Patrimoine et membre du conseil scientifique et technique (STAB) de l'UNESCO. Les pirates dont on parle ici ont-ils été, au gré du naufrage, coincés entre des canons ? Etaient-il morts et déjà dans des cercueils métalliques ? Voire... porteurs d'armures ? Impossible pour l'heure de le dire. Mais nous avons voulu en savoir davantage sur la façon dont un métal, sous l'eau, peut englober un corps - ou un vestige archéologique - dans un mouvement qui le rend presque "vivant" selon le mot de Jean-Bernard Memet. Expert en traitement des métaux sous-marins et co-fondateur de la société A-Corros, actuellement impliquée avec le DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines), le Laboratoire d’Archéomatériaux et de Prévision de l’Altération du CEA de Saclay et l’Université de Pau et des Pays de l’Adour sur le programme "SOS épave", il répond ici aux questions de Sciences et Avenir.
 

Le cas du sous-marin Hunley
 

Sciences et Avenir : Est-il courant de trouver des squelettes dans des épaves ?

Jean-Bernard Memet : Non. C'est même extrêmement rare. C’est arrivé sur "La Boussole", l'un des deux épaves des bateaux de La Pérouse découvertes à Vanikoro aux large des îles Salomon. Sur le Vasa qui a coulé dès sa mise en l’eau en 1648 à Stockholm où un marin est resté coincé entre deux canons. Ou le sous-marin Hunley, retrouvé au large de Charleston, en Caroline du Sud. Un cas emblématique des conditions nécessaires pour que l'on retrouve un squelette entier. Le Hunley est le premier sous-marin de l’histoire de l’humanité qui ait coulé un bateau - c’était en 1848 - et lui-même a sombré sur son chemin de retour. On y a retrouvé les 8 corps des membres de l'équipage qui, dans l'environnement clôt du sous-marin y étaient restés enfermés.
 

Sans quoi, un corps est fatalement démantibulé et ne reste pas sur le site de l'épave ?

Absolument. Un cadavre immergé va d'abord voir ses tissus ramollir puis se putréfier. S'en suit un dégagement gazeux, puis une rupture des tendons et les os sont évacués au grès des courants marins, et de l'interventions d'animaux opportunistes. Donc sans enfermement, les ossements sont forcément disséminés. Ainsi, à Vanikoro, si nous avons retrouvé 80% du squelette d'un marin de La Pérouse sur l'une des épaves, c'est parce qu'il était enfermé dans une cabine au moment du naufrage.


Des ossements dans le navire de guerre Vasa


Imaginons alors que le cadavre du pirate ait été coincé entre deux canon en fonte de fer. Comment cette structure peut-elle se transformer en une sorte de cage ?

Pour le comprendre, il faut se rappeler que tous les métaux - à part l'or - n'existent pas sous forme pure dans la nature. Mais sous forme de minérais. Et un métal revient spontanément à l'état de minérai lorsqu'on le met en contact d'un agent corrosif, l’oxygène contenu dans l’eau par exemple. C'est un phénomène immédiat, il démarre à la seconde après le naufrage ! Et au même moment que ce phénomène électrochimique démarre, un processus biologique s’engage, avec l’apparition d’une première colonie bactérienne. Puis de plusieurs colonies formant un biofilm à la surface du métal dans les 10 minutes qui suivent son immersion. Le biofilm conditionne la surface pour qu’elle puisse accueillir toute la chaîne trophique, les microalgues et les macro-algues, celles que l’on voit à l’oeil nu. Parmi celles-ci, il en existe un certains nombre qui sont capables de synthétiser, d’agglomérer le calcium et le magnésium de l’eau et cela lance le phénomène de concrétion minérale. Avec le temps, concrétion, corrosion du métal et milieu vivant forment une gangue solide et dense, qui va potentiellement emprisonner et protéger un objet à proximité du métal. Dans le cas d’ossements coincés entre des canons, c'est donc très rare, mais cela s’est déjà vu : dans l'épave du Vasa, un ancien navire de guerre aujourd'hui exposé à Stockholm, on a ainsi retrouvé un corps qui avait été pris dans ce piège de métal.

A noter que Jean-Bernard Memet est aussi coauteur du spectacle "Faire fer", avec Philippe de Viviés (A-Corros) et Alexandre Denis (La mondiale Générale), artiste circassien, un spectacle qui raconte la magie de la transformation du minerai en métal et l’envie du métal à revenir à son état de minerai. Première le 23 avril 2021 au Musée départemental de l’Arles Antique, sous réserve de réouverture.

 

www.sciencesetavenir.fr

 

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için