Arşiv

Çocuk Kitaplarımız

Sare

Strabon

Blog

Mar9

Des métropoles en Europe il y a 6 000 ans

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  ChalcolithiqueCitéNéolitiqueRubanéVilleUkraine

Des métropoles en Europe il y a 6 000 ans


Vers 4100 avant notre ère, des milliers de paysans ont fondé des cités bien structurées sur les sols fertiles d’Ukraine. Une civilisation qui a disparu aussi vite qu’elle est apparue.

 


L'Ukraine recèle un trésor incomparable : sa terre noire. Ce sol spectaculairement fertile s’est formé sur des surfaces de lœss, sans doute parce que des humains ont défriché les forêts pour rendre la terre cultivable. Cette transformation des paysages anciens a commencé lorsque, vers – 4800, des paysans se sont installés entre le Prout et le Dniepr. Le sol de cette région interfluviale est si fertile que de grandes agglomérations paysannes sont apparues. Ces protovilles contenaient jusqu’à environ deux mille habitations en même temps et plusieurs existaient simultanément sur le même territoire. Autrement dit, il y a quelque six mille ans, soit bien avant l’apparition des premières villes en Mésopotamie, l’Europe a vu se constituer des sortes de métropoles.

Les vestiges de ces grandes colonies se trouvent dans les anciennes steppes forestières de l’Ukraine, de la Moldavie et la Roumanie. Ils datent du Chalcolithique, c’est-à-dire l’âge du Cuivre (– 4800 à – 3200). Il y a environ cent trente ans, des chercheurs de Kiev furent les premiers à repérer ces grands sites, mais leur première étude systématique – par la photographie aérienne et la géophysique – a été l’un des hauts faits de l’archéologie soviétique. Les dimensions extraordinaires de ces agglomérations soulèvent bien des questions quant au nombre de leurs habitants, à leur urbanisme, à leur gestion politique et à la capacité de leur population à subvenir à ses besoins. Qu’en sait-on aujourd’hui, notamment dans le cas particulier, que nous avons étudié, de la grande colonie paysanne de Maydanets ?

 

Les archéologues ont découvert 15 protovilles en Ukraine centrale, dont, à proximité les unes des autres, Maydanets, Talianki et Dobrovody. Ces anciennes agglomérations se trouvent aujourd’hui dans une zone agricole à quelque 45 kilomètres de la ville moderne d’Ouman, mais au IVe millénaire avant notre ère, elles étaient au milieu d’une steppe parsemée d’îlots forestiers.

 

Les débuts de l’agriculture sur la steppe forestière

Le Néolithique a commencé en Europe vers – 6400, quand de premières populations paysannes en provenance d’Anatolie se sont établies par-delà le Bosphore dans de petites fermes isolées, qu’elles déplaçaient souvent. Ces populations ont créé en Europe centrale tout un foisonnement de cultures. Un millénaire après leur arrivée, la plus ancienne culture paysanne comportant des villages permanents – le Rubané (– 5500 à – 4900 ans en Europe centrale), ainsi nommé en raison de ses poteries ornées de rubans – s’est étendue à travers l’Europe centrale jusqu’en Ukraine.

Dans ce dernier pays, l’archéologie aérienne et les prospections géophysiques soviétiques des années 1960 ont cependant révélé un phénomène différent et inattendu : l’apparition d’immenses colonies paysannes. Les datations par le carbone 14 de ces grands sites ont conduit à les attribuer à la phase moyenne de la culture dite de Cucuteni-Trypillia (– 4100 à – 3600). Entre autres caractéristiques, cette culture se reconnaît à des céramiques peintes et décorées de lignes, d’une qualité étonnante.

 



Comme les autres maisons de la grande agglomération, cette maison communautaire a brûlé. On distingue les restes du bâtiment (à gauche) et la cour vide (à droite).
© Institut de préhistoire et histoire ancienne, université de Kiel

 

Une maison communautaire se trouvait au centre de chaque quartier (au centre de l’image), où les habitants se réunissaient.


Ces découvertes, notamment les vestiges glaiseux de maisons (incendiées) qui occupaient le milieu d’une cour rectangulaire – ce que les archéologues soviétiques ont nommé des ploshchadki –, ont électrisé la communauté des archéologues. Les chercheurs occidentaux ont d’abord douté de la possibilité de colonies aussi vastes, puisque cela contredisait ce que l’on connaissait du Néolithique et de l’âge du Cuivre ; puis, dans les années 1980, ils ont fini par admettre qu’il y a plus de six mille ans, de grandes protovilles sont apparues dans la steppe ukrainienne.

 

www.pourlasciences.fr

 

 

 
 

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için