Blog

Ara1

Homo Sapiens est arrivé en Europe bien plus tôt qu'on ne le pensait

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  Homo SapiensNéandertalEuropeGrottes MandrinCouches ArchéologiquesFuliginochrologie

Homo Sapiens est arrivé en Europe bien plus tôt qu'on ne le pensait

La découverte de l'équipe d'archéologues et paléoanthropologues menée par Ludovic Slimak, chercheur CNRS à l'Université de Toulouse, repousse l'arrivée d'Homo Sapiens en Europe occidentale à il y a environ 54.000 ans.

Par Les Echos publié en février 2022 - www.lesechos.fr

C'est une découverte qui bouleverse l'histoire du peuplement de l'Europe par l'homme moderne, Homo Sapiens. Ce dernier s'est aventuré sur le territoire européen de Néandertal bien plus tôt que rapporté jusqu'ici, comme en témoignent des fossiles et outils de la grotte Mandrin, sur le Rhône, en France, selon une étude parue dans la revue “Sciences Advances”mercredi. Jusqu'ici, les découvertes archéologiques indiquaient une disparition de Néandertal du continent européen il y a environ 40.000 ans, peu après l'arrivée de son «cousin» Homo Sapiens (à environ -45.000 ans). Sans qu'aucun indice ne trahisse une cohabitation entre ces deux espèces humaines.

La découverte de l'équipe d'archéologues et paléoanthropologues menée par Ludovic Slimak, chercheur CNRS à l'Université de Toulouse, repousse l'arrivée d'Homo Sapiens en Europe occidentale à il y a environ 54.000 ans. Autre fait remarquable, elle révèle son occupation de la grotte Mandrin en alternance avec Néandertal, là où, d'ordinaire, Sapiens remplaçait ce dernier pour de bon.

Sous l'abri de roche blanche, situé dans la Drôme (sud de la France) et excavé depuis 1990, s'empilent plusieurs couches archéologiquesretraçant plus de 80.000 ans d'occupation de l'endroit, «où tout est extrêmement bien préservé dans des dépôts de sable très réguliers, portés par le mistral», a raconté le chercheur à l'AFP.Son équipe y tombe sur une énigme: une couche, baptisée «E», recèle au moins 1.500 pointes de silex taillé, dont la finesse d'exécution tranche avec les pointes et lames, d'exécution plus classique, des strates supérieures et inférieures.

Recours à la fuliginochronologie

De très petite taille, pour certaines inférieures au centimètre, ces pointes «sont normées, au millimètre près, standardisées, quelque chose qu'on ne connaît pas du tout chez Néandertal», dit Ludovic Slimak, spécialiste des sociétés néandertaliennes. Probablement des pointes de flèche, inconnues en Europe à cette époque.Il attribue cette production à une culture baptisée «Néronien», qui concerne plusieurs sites du couloir rhodanien. Et part en 2016 avec son équipe au musée Peabody d'Harvard aux Etats-Unis, pour y confronter sa découverte avec une collection de fossiles taillés du site de Ksar Akil, au pied du Mont Liban (Liban). Un des hauts lieux de l'expansion d'Homo Sapiens à l'est de la Méditerranée.

Source AFP

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için