Arşiv

Çocuk Kitaplarımız

Sare

Strabon

Blog

ޞu24

Nîmes : découverte de deux maisons romaines aux décors remarquables

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  NîmesFranceVillas RomainesSolTessellesDécors

Nîmes : découverte de deux maisons romaines aux décors remarquables


Les archéologues ont mis au jour les vestiges de deux maisons romaines près de l'ancien forum, dans le centre-ville de Nîmes. 

"C'est toujours assez impressionnant", s'exclame Charlotte Gleize, chargée du développement culturel et de la communication à l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), après la découverte des vestiges de deux domus romaines dans le centre-ville de Nîmes.

 

Tapis en opus sectile d’une pièce de réception d’une domus datée des Ier/IIe s. de notre ère. Charlotte Gleize, INRAP

 

Le chantier a eu lieu à l'angle de la rue Godin et Fernand-Pelloutier, à une centaine de mètres de l'ancien forum dont demeure la Maison Carrée. Démarré à la fin de l'année 2020, il a duré cinq mois jusqu'à la mi-février. Même si la découverte n'apporte pas de nouvelles informations scientifiques sur Nîmes à cette époque, elle est remarquable, avec notamment "une pièce quasi complète dans la structure et son décor", complète Charlotte Gleize. 

Les deux tranchées parallèles ont révélé deux villas. Dans l'une d'elles, "une paroi effondrée à plat", qui présente "un décor classique en Gaule au premier siècle, un grand panneau rouge avec des interpanneaux noirs et des candélabres assez raffinés".
 

Le propriétaire avait du "goût et les moyens"

 

Même si on retrouve ce type de décor sur d'autres sites, la qualité de la réalisation montre que le propriétaire avait à la fois du "goût et les moyens". D'autant que le sol de la même pièce révèle un décor lui aussi remarquable : "un sol en nid d'abeille de tesselles noires avec au centre un opus sectile, c'est-à-dire un tapis de marbres de plusieurs coloris et de plusieurs provenances" qui prouvent à nouveau la richesse du Romain qui pouvait "faire venir d'assez loin" des matériaux précieux. 

L'endroit est connu des archéologues, qui n'ont pas trouvé de mobilier significatif. "Plus on se rapproche du forum, plus la population est aisée", explique Charlotte Gleize. Les décors vont désormais être étudiés par l'Inrap et le musée de la Romanité a été contacté pour accueillir les pièces archéologiques.

 

STEPHANE CERRI

 

www.midilibre.fr

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için