Arşiv

Çocuk Kitaplarımız

Sare

Strabon

Blog

Nis21

États-Unis : un féru d’escalade dégrade des pétroglyphes précolombiens vieux d’au moins 700 ans

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  PétroglyphesPrécolombienEscaladeVandalisme ArchéologiqueUtahEtats Unis

États-Unis : un féru d’escalade dégrade des pétroglyphes précolombiens vieux d’au moins 700 ans


Un exemple de pétroglyphe Fremont anthropomorphe près duquel a été installé un piton d'escalade © Darrin Reay


Richard Gilbert, un grimpeur de l'Utah, a planté de nombreux pitons sur une paroi recouverte de pétroglyphes de la culture Fremont, qui occupait l'État américain entre l'an 0 et le XIVe siècle. Il a reconnu avoir fait une erreur et s'est excusé pour les dégâts qu'il a causés à ces vestiges précieux.

En installant une voie d’escalade sur le Sunshine Wall, une paroi rocheuse de l'Utah, Richard Gilbert n’imaginait pas risquer 1 an de prison et 20 000 dollars (16 700 euros) d’amende. Pensant qu’il ne s’agissait que de simples graffitis creusés par des touristes du camping du coin, il a ainsi planté ses pitons avant de s’en aller. Découverte le 11 avril dernier, cette installation d’escalade a provoqué un tollé sur internet. La pandémie, qui conduit de nombreuses personnes à se tourner vers des activités en extérieur, a en effet fait augmenter ce genre de dégradations. Voilà une preuve supplémentaire que le patrimoine archéologique, ici celui de la culture Fremont, une civilisation précolombienne qui doit son nom à l’explorateur et abolitionniste étasunien John Charles Frémont (1813-1890), a besoin d’une protection renforcée en ces temps particuliers.


Inutile et dangereux

Darrin Reay, le grimpeur qui a découvert les pitons sur le Sunshine Wall avant de les décrocher un à un, ne décolère pas. Non seulement cette installation porte atteinte aux pétroglyphes Fremont, mais en plus elle est parfaitement inutile ! Selon lui, la paroi est tellement simple à escalader qu’il n’est même pas nécessaire de s’assurer : la paroi a donc été dégradée pour rien. Il regrette, comme beaucoup, que le manque de connaissances des passionnés d’escalade et des touristes cause de nombreux dégradations au patrimoine archéologique, et en particulier à celui des populations natives des Etatas-Unis. « C’est mal. Ça n’aurait pas dû arriver. C’est juste lié à une mauvaise éducation de ma part, et j’en prends l’entière responsabilité », a déclaré Richard Gilbert. Pour sensibiliser les populations et prévenir ce genre de dégâts, l’Utah a donc lancé une grande opération « Stop Archaeological Vandalism » (Stop au Vandalisme Archéologique).


Des actions ont été prises par l’Utah pour lutter contre la dégradation du patrimoine archéologique © Darrin Reay


« La valeur culturelle et spirituelle de ces lieux ne peut être mesurée, et nous soutenons fermement les efforts visant à les protéger », peut-on ainsi lire dans un communiqué conjoint de nombreuses associations utahines de sport en extérieur. Ces pétroglyphes sont en effet des traces très importantes de la culture Fremont (Ier-XIVe siècle), dont peu d’objets nous sont parvenus, mais sont également centraux dans le paysage culturel des populations amérindiennes actuelles des Etats-Unis, et de l'Utah en particulier. Le caractère potentiellement sacré de ces pétroglyphes géométriques et anthropomorphes, éparpillés sur de nombreuses parois rocheuses, conduit les communautés locales à leur accorder le plus grand soin. Principalement fondée sur l’agriculture, la culture Fremont, encore mal connue, a produit un nombre très élevé de ces petits dessins gravés, en plus des nombreuses poteries et vanneries caractéristiques qui leur sont associées.

 

Des figurines en argile crue de la culture Fremont © Wikimedia Commons – Brian Lee

 

www.connaissancesdesarts.com

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için