Arşiv

Çocuk Kitaplarımız

Sare

Strabon

Blog

Oca10

Un sacrifice de lamas inhumés vivants révèle un rituel inca vieux de 600 ans

 |  Kategori: Arkeoloji ve Sanat Haberleri  |  Yorum: 0 yorum

etiketler  PérouIncasLamaSacrificeRituel

Un sacrifice de lamas inhumés vivants révèle un rituel inca vieux de 600 ans


Des animaux richement décorés, retrouvés sacrifiés dans le sud du Pérou, mettent en lumière des rituels Incas

Des lamas sacrifiés il y a 600 ans retrouvés dans un exceptionnel état de conservation sur le site archéologique de Tambo Viejo, au Pérou.

 

Un vent chaud soufflait sur leur toison encore présente malgré six siècles d’enfouissement … Du jamais vu ! Retrouvés ensevelis, le museau recouvert de tracés à l’ocre rouge, de longues cordelettes colorées de rouge, vert, jaune et mauves fixées à leurs oreilles, des lamas enterrés, semble-t-il, vivant lors d’un rituel inca, ont été découverts pour la première fois au Pérou dans un étonnant état de conservation.

Les lamas sacrifiés tels qu'ils ont été découverts par les archéologues. Crédits : Lidio Valdez / Antiquity

 

Les lamas faisaient partie des offrandes sacrificielles les plus importantes adoptées par les Incas


Avec les êtres humains… ces animaux domestiques faisaient partie des offrandes sacrificielles les plus importantes adoptées par les Incas. Quatre lamas aux restes organiques étonnamment bien préservés ont ainsi été dégagés sur le site archéologique de Tambo Viejo, dans la vallée de l’Acari, sur la côte sud du Pérou, comme le rapporte la revue Antiquity. Parés d’ornements chatoyant, trois lamas blancs et un lama brun ont été sacrifiés il y a 600 ans. Selon les auteurs de la publication scientifique, ces pratiques rituelles servaient à renforcer les liens qu’entretenaient les Incas avec les habitants des régions nouvellement conquises, au moment de l’expansion territoriale de l’empire du Tahuantisuyo. "Toutes ces cérémonies ont permis aux Incas de légitimer leur présence dans la vallée de l’Acari", a ainsi déclaré Lidio Valdez, chercheur à l’Université de Calgary (Canada), l’auteur principal de l’étude. Des rituels très formalisés qui pouvaient s’accompagner de chants, de prières et de danses.
 
 
www.sciencesetavenir.fr
 

Bu yazı hakkında yorum bulunamamıştır. İlk yorumu siz ekleyebilirsiniz >

Yazıya Yorum Ekleyin

* Takma ad kullanabilirsiniz

* Yorumunuzda görülmeyecektir

 Evet   Hayır* Her defasında yeniden girmemeniz için